Économie

BOUSKOURA : Aziz RABBAH visite la Plateforme de traitement des équipements contaminés par les polluants organiques persistants de Bouskoura

Tout récemment, le Ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement Mr Aziz Rabbah accompagné de Mme Hanan HANZAZ, Représentante de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) s’est rendu à Bouskoura où il a  visité la Plateforme de traitement des équipements contaminés par les polluants organiques persistants (Polychlorobi-phenyle « PCB ») mise en place dans le cadre du Programme National de gestion et d’élimination Durable des PCB.

smart

Dans sa déclaration à la presse en marge de cette visite, Mr Aziz RABBAH, a souligné que la station de Bouskoura est la première en son genre en Afrique et dans le monde Arabe assurant la décontamination et la réhabilitation des transformateurs électriques contaminés par les polluants organiques persistants (PCB) collectés sur le territoire Marocain et ce, à travers le traitement, la déchloration et la réutilisation de la matière première pour les transformateurs hors-service. Quant aux équipements hautement contaminés, ils sont collectés et envoyés dans des centres spécialisés à l’étranger pour une élimination finale.

smart

Le Ministre a par ailleurs indiqué que ce programme a été élaboré dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention de Stockholm sur les Polluants Organiques Persistants (POPs), que le Maroc a signé et ratifié en 2004. Il a bénéficié d’un appui financier du Fonds pour l’Environnement Mondial de 7Millions de $US et d’une assistance technique de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI).

smart

Lors de la 1ère phase de ce programme, 1080 tonnes d’équipements contaminés ont été éliminés dans une société spécialisée à l’étranger et 450 tonnes ont été traitées au niveau de la Plateforme de Bouskoura.

Par la même occasion, RABBAH a insisté sur l’importance de la deuxième phase de ce programme qui vise le renforcement du cadre réglementaire et des capacités nationales en matière de gestion et d’élimination sécurisées des PCB et la décontamination locale de 1740 transformateurs et 541 Tonnes d’huiles contaminées par les PCB et l’exportation de 613 Tonnes d’équipements et de 2,4 Tonnes d’huiles hautement contaminées en vue d’une élimination finale dans des centres spécialisés à l’étranger.

A signaler enfin, que les PCBs sont des Polluants Organiques Persistants (POPs), connus pour leur toxicité et leur persistance dans l’environnement. Ils provoquent de sérieux problèmes de santé dermatologiques et respiratoires et sont fortement soupçonnés d’être cancérigènes. Ces substances toxiques se trouvent principalement dans les transformateurs électriques.

Mohammed Drihem

Comment here