Économie

MEKNES : RESTITUTION DES RESULTATS D’UNE ETUDE SUR LE PROFIL DE DEVELOPPEMENT HUMAIN DE LA REGION FES-MEKNES  

Vendredi 12 Février dernier, la salle des conférences de la Faculté des sciences Juridiques, économiques et sociales relevant de l’Université Moulay Ismail de Meknès (UMI)  a été au rendez-vous avec les travaux d’un atelier de restitution de restitution d’une étude sur « le profil de développement humain de la région Fès-Meknès » et ce, en présence d’une pléiade de professeurs-chercheurs, d’experts, d’universitaires doctorants et des représentants de la société civile.

Réalisée en partenariat avec l’Observatoire national du développement humain (ONDH) et le conseil régional de la Région Fès-Meknès, cette étude se propose de définir une typologie des profils des territoires de la région Fès-Meknès, au regard des déterminants du développement humain.

Intervenant lors de la séance d’ouverture de cette Atelier, Pr Hassane Sahbi Président de l’UMI, cette étude qui est dédiée à un profil qui a toujours été voulu par notre souverain S.M. Le Roi Mohammed VI que Dieu l’assiste qui a toujours insisté sur le capital immatériel, ce capital évidemment c’est ce que nous faisant au quotidien en essayant de former des lauréat d’un excellent niveau qui leur permettrait de s’insérer facilement dans la vie professionnelle.

Cet atelier ajouta-t-il est dédié au profil du Développement humains au niveau de la région de Fès Meknès dont fait partie l’UMI et qui est considérée parmi les meilleures régions du Royaumes sur tous les plans et qui connait une dynamique puisqu’elle est la première à mettre en place un plan de Développement Régional (PDR), la première aussi qui a mis en place un projet de partenariat avec les universités de cette Région qui en compte six.

Pour l’intervenant, il est inconcevable qu’avec un capital universitaire aussi important de ne pas parler de profil de développement Humain dans cette Région de Fès Meknès et ce projet qui a conduit à la mise en place aujourd’hui de cet atelier de restitution de résultats a été mené conjointement et d’une manière continue et régulière entre l’UMI et l’Observatoire National de Développement Humain (ONDH) mais aussi c’est une liaison et un mariage établi depuis plusieurs années  entre la FSJES/UMI et l’ONDH.

Pour Hassan Mansouri, secrétaire général de l’ONDH, on n’est sur le chemin de création là d’un pôle d’excellence au niveau du Maroc sur l’évaluation des politiques publiques en partenariat bien sûr avec les praticiens de l’ONDH. Ces derniers avait-il précisé ont contribuer à l’élaboration de ce rapport fruit d’un partenariat de longue date  entre l’ONDH et l’UMI.

Pour le SG de l’ONDH, ce travail a adopté une approche  méthodologique scientifique fondée sur plusieurs sources de données produites par les différents départements ministériels concernés et par le HCP en plus de l’enquête panel de l’ONDH. L’originalité de ce travail lança-t-il c’est le fait d’avoir osé préparer  les indicateurs et c’est un grand défi.

Selon l’équipe de recherche responsable de cette étude, cette dernière se propose de définir une typologie des profils des territoires de la région Fès-Meknès, au regard des déterminants du développement humain.

La Commune est ici prise comme unité statistique de base. Le profil de développement humain d’une Commune s’entend comme la résultante d’un ensemble de caractéristiques et attributs ayant trait à son développement humain. Celui-ci est à caractère multidimensionnel et sera saisi à travers la mise en relation d’indicateurs divers, quantitatifs et qualitatifs, se rapportant à plusieurs dimensions.

En outre, l’étude s’est fixé un objectif global visant à contribuer à territorialiser l’action publique en matière de développement humain et ce, en œuvrant pour la mise en place d’un dispositif de ciblage qui puisse être mobilisé au niveau des politiques sociales, la définition d’entités territoriales globalement homogènes qui aiderait à concevoir et mettre en œuvre des outils d’intervention adaptés aux spécificités territoriales, la mise disposition des décideurs publics et des acteurs régionaux un outil d’aide à la décision en matière de développement humain et la réalisation d’un diagnostic du système d’information régional en matière de développement humain et identifier les aspects qui méritent d’être étoffés et améliorés.

Cette étude a pour objectifs aussi de permettre de suivre les dynamiques territoriales et d’évaluer les performances en matière de développement humain, de développer une expertise locale permettant à l’université d’atteindre « une masse critique minimale » en matière de recherche sur le développement humain et, par conséquent, d’asseoir et de renforcer son rôle d’acteur de développement régional.

Mohammed Drihem

 

 

 

Comment here